Giselle

LUNDI 18 JUILLET / 21h30


Théâtre antique


Durée : 2h20

par le Ballet de l’Opéra national du Capitole, Toulouse


CHORÉGRAPHIE ET MISE EN SCÈNE Kader Belarbi

MUSIQUE Adolphe Adam

LIVRET Théophile Gautier, Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges

DÉCORS Thierry Bosquet

COSTUMES Olivier Bériot

CRÉATEUR BIJOUTIER Marc Deloche

LUMIÈRES Sylvain Chevallot

ASSISTANTE CHORÉGRAPHE Laure Muret


Giselle, chef-d’oeuvre du ballet romantique

Giselle fut créé le 28 juin 1841, à l’Académie royale de Musique de Paris

Bande sonore : Orchestre national du Capitole de Toulouse, Kristi Gjezi (violon solo), Luciano Di Martino (chef d’orchestre)


(c)David Herrero 


Son intrigue met en scène une jeune paysanne, Giselle, éprise d’un certain Loys qui, très vite, s’avère être un grand seigneur travesti en paysan, Albrecht. Ne supportant pas d’avoir été dupée, Giselle perd la raison et meurt au cours d’une poignante scène de folie. Elle renaît à l’acte II parmi les Wilis, ombres blanches immatérielles qui, nuitamment, condamnent les mortels à danser jusqu’au trépas. Giselle n’a pas l’âme vengeresse et protège son bien-aimé, éploré sur sa tombe, en lui pardonnant son imposture dans un dernier adieu.

Dans sa version de Giselle, Kader Belarbi a souhaité renforcer le dualisme entre monde terrestre et surnaturel. Il a cherché à ac- centuer la veine populaire des danses du monde paysan de l’acte I, en opposition à la pointe aérienne des créatures éthérées du deuxième acte.

Puisant aux sources musicales d’Adolphe Adam, Kader Belarbi s’empare de l’histoire de Giselle, afin de l’écrire avec ses propres mots, tout en respectant le chemin de la tradition.


Directeur artistique

Christophe Ghristi

Administratrice générale

Claire Roserot de Melin

Directeur de la Danse

Kader Belarbi

 





Réserver pour ce spectacle

Partager cette actualité

Newsletter Inscription à la newsletter

Toute l'actualité et les offres des Chorégies d'Orange directement dans votre boîte mail

Plan du siteMentions Légales / Crédits