Wagner 1973
Fidelio, 1977
Parsifal, 1979
Turando, 1979

Histoire

Les Chorégies d’Orange sont aujourd’hui le plus ancien festival français puisqu’elles datent de 1869. Mais elles ont su, au fil des ans, conserver toute leur originalité : par le nom qu’elles portent, issu du grec «choreos», qui les rattache ainsi à la tradition gréco-latine ; par le lieu dans lequel elles se déroulent chaque été : un Théâtre antique parfaitement conservé, d’une capacité d’accueil de 8300 personnes et qui a le privilège d’avoir conservé son «Mur», garantie d’une acoustique exceptionnelle ; par la vocation lyrique et musicale qu’elles se sont données et qui leur permet d’être à la tête des grands festivals français et d’avoir une incontestable réputation internationale.



La première représentation eut lieu en 1869 avec un opéra de Mehul, «Joseph». La vocation du Théâtre antique consista alors à promouvoir les auteurs dramatiques français de l’époque et à retourner aux sources des grandes tragédies gréco-romaines. La vocation lyrique et musicale du Théâtre antique deviendra prépondérante en 1971, avec la création des «Nouvelles Chorégies», qui connurent aussitôt un immense succès. Tous les grands noms de l’art lyrique s’y sont produits, conférant à ce lieu scénique idéal un prestige international qui n’a, depuis, cessé de se confirmer chaque année.

Newsletter Inscription à la newsletter

Toute l'actualité et les offres des Chorégies d'Orange directement dans votre boîte mail

Plan du siteMentions Légales / Crédits